Jolly & Roger

voici l'édition Oya, 100% en français, d'un jeu que nous avons découvert l'année dernière à Essen.

[object Object]
 

 

Pendant cette année, nous avons eu le temps de jouer, d'y rejouer et surtout de le faire jouer des centaines de fois.

Jolly & Roger plaît sans coup férir. 

Facile d'accès, il permet de faire jouer les couples, les enfants dès 8 ans et, bien sûr, les plus joueurs.

Rythmé et original, il fait que les joueurs enchaînent les parties sans hésiter.

Tactique et stratégique, il entraîne, même les joueurs inexpérimentés, à évaluer de plus en plus les conséquences de leurs choix.

Riche de possibilités, on peut jouer longtemps à la règle de base avant d'ajouter les cartes Action (que nous utilisons rarement à Oya).

Voilà pourquoi nous avons décidé d'éditer la version française sur laquelle nous n'avons fait que 2 modifications :

  • la règle claire et raccourcie de 2 pages (sans, bien sûr, rien sacrifier en précision)
  • le dos de boîte est maintenant munis d'une photo du jeu en place qui permet de se faire une idée du matériel et du type de jeu.
dos-de-jolly-_-roger.jpg
 

enfin, pour ceux qui ne connaissent pas encore le jeu, voici ce que nous en disions l'année dernière :


Jolly et Roger est de la qualité d'un Cités perdues ou d'un César & Cléopatre : très simple à apprendre, agréable à jouer, il s'enrichit partie après partie.

de quoi s'agit-il ?

Deux pirates partent à l'assaut de 4 bateaux. Qui rapportera le plus gros butin ?

Durant la partie, chaque joueur place ses Pirates de son côté des bateaux. Quand il est le plus fort devant un bateau, il place un de ses capitaines dessus pour signifier qu'il peut passer à l'abordage.

jolly___roger_en_place.jpg
 

On gagne de l'or de 2 manières différentes :

  • durant la partie, si on a un capitaine sur un bateau, on peut décider d'envoyer un pirate à l'abordage : au lieu d'être placé devant le bateau, celui-ci va dans le coffre et rapporte un butin égale à sa valeur.
  • en fin de partie, chaque bateau est gagné par le joueur ayant un capitaine dessus.

Pour commencer un tour, l'Oya pioche 5 pirates qu'il expose devant lui et sépare en 2 lots : son adversaire en prend un, l'utilise, puis lui-même utilise le lot restant, puis l'Oya change.
 

D'où vient le plaisir du jeu ? des choix incessants à faire :

  • Diviser en 2 lots est cornélien : quel "cadeau" faire à son adversaire ? comment être sûr qu'il ne prendra pas le Pirate que l'on désire ?
  • Choisir un lot n'est pas plus facile et en voulant trop faire le malin, on risque de récupérer des cartes inutiles pour nous.
  • Pour chaque pirate, il faut aussi choisir entre : 
  1. le placer devant le bateau de sa couleur,
  2. le retourner face Perroquet (de valeur "1") pour le placer devant n'importe quel bateau
  3. l'envoyer à l'abordage si l'on possède un capitaine sur ce bateau.

Malgré cela, Jolly & Roger reste rythmé et léger. Ce qui en fait un excellent jeu à jouer en couple et à répétition.

Pour les plus joueurs, des cartes Action incluses peuvent être ajoutées, elles demandent de nouveaux choix et ajoutent un peu de chaos et de complexité au jeu.

 

Enfin, un dernier conseil : si vous aimez partager, si voulez jouer jusqu'à 5 joueurs et adorez les gâteaux, nous ne pouvons que vous conseiller chaudement Chantilly. L'Oya coupe le gâteau, chaque joueur en choisit une part, l'Oya prend la dernière... Comme un air de parenté.

chantilly_boite.jpg
 

En résumé 

Jolly & Roger
un combat de pirates où il faut savoir partager

pour 2 joueurs à partir de 8 ans

Prix public conseillé : 20€

Haut de page