Crazy Kick

un jeu de Reiner Stockhausen

Trop tard pour l'Euro, mais bien avant la Coupe du Monde, voici enfin la réédition de ce classique

Crazy_kick_-_boite_claire.png

Pour ceux qui connaissent et aiment déjà Crazy Kick, rien n'a changé :

  • même design relooké en 2011 par Franz Clemens : moderne, clair et attirant.
  • même adaption des noms de joueurs à la France d'aujourd'hui avec des noms de toutes origines (y compris en provenance d'Oya ;- ) )
  • même règle du jeu très claire et didactique comprenant un nombre non négligeable d'allemands debout dedans.

Pour les autres, il faut expliquer un peu :

Crazy Kick, originellement "Ligretto Football" est un jeu de Reiner Stockhausen, créateur également, entre autres, des excellents Siberia et Orléans.

Comme Ligretto, il part d'un classique : la Crapette rapide.

chaque joueur a une pioche dans une main et retourne, une par une, ses cartes pour les poser sur une des 3 piles qui se forment devant lui.

Au milieu de la table, La pile Terrain avec au sommet le footballeur en possession de la balle. Sur cette carte sont indiqués à quels coéquipiers il peut passer la balle et quels adversaires peuvent l'intercepter.

Si un joueur a un de ces footballeurs au sommet d'une de ses piles, il peut la poser sur le Terrain. Et ainsi de suite jusqu'à ce qu'un joueur arrive à poser une carte BUUUT sur le Terrain.

Crazy_Kick_cartes.jpg

Mais pourquoi est-ce si bien ?

  • Tout le monde joue en même temps, jusqu'à 8 joueurs, avec pas forcément le même nombre de joueurs dans chaque équipe. Se battre seul contre 3 joueurs est très motivant.
  • Le joueur qui pose une carte sur le Terrain crie en général le nom des footballeurs à qui il peut passer la balle, les adversaires crient de même et en général tout le monde se lève dans l'excitation du jeu. Comme indiqué au dos de la boîte "Crazy Kick peut se jouer assis et en silence... mais c'est rarement le cas".
  • Parmi les footballeurs se trouvent des gardiens, défenseurs, milieux, attaquants et buteurs. Chacun passant en général la balle à ceux devant eux sur le terrain. Quand un joueur retourne ses cartes et les pose sur 3 piles devant lui, il doit sans arrêt choisir comment les trier et qui il veut garder visible au sommet. Les choix sont stratégiques mais doivent être pris en un dixième de seconde si l'on veut gagner.
  • Une partie se joue en 5 buts gagnants et quand une équipe marque un but, la carte GOAL utilisée est mise de côté. Ceci équilibre naturellement le jeu et évite les 5-0 qui dégoûtent.

Le jeu mérite ses nombreux fans et malgré un thème "typé garçon" plaît à tous et toutes et est vraiment trans-générations. Ce qui est la marque d'un classique.
 

en résumé 

Crazy Kick
un jeu de foot de folie

de 2 à 8 joueurs à partir de 8 ans

Prix public conseillé : 15€

Haut de page